Quels sont les bienfaits de la tomate ?

On aime retrouver la tomate, chaque été, dans nos jardins… et nos salades !

Les couleurs ne manquent pas : rouges, jaunes, roses, noires, blanches…

Avec des formes originales : rondes, allongées, en forme de cœur, en grappes…

De toutes les tailles : depuis la petite tomate cerise, jusqu’aux énormes cœurs de bœuf…

Et des saveurs qui ravissent les papilles : sucrées, acidulées, juteuses, fondantes…

Enfin des noms qui font rêver ou voyager : la trèfle du Togo, la cœur de pigeon, la Merveille, l’Abraham Lincoln…

Il existe dix mille variétés de tomates dans le monde !

Ce fruit, qu’on consomme plutôt comme un légume, permet de réaliser de nombreuses recettes :

  • Classiques : tomates farcies, salades variées, sauces pour les plats de pâtes et les pizzas…
  • Ou plus originales : tomates d’amour, sauce salsa minute pour l’apéritif…

Mais j’entends d’ici la petite voix qui dit « Aujourd’hui, c’est très difficile de trouver des tomates qui ont du goût ! »

Et je suis d’accord…

Beaucoup de variétés ont été sélectionnées pour répondre à des objectifs de rentabilité, de transports facilités, de conservation, de « visuels » répondant à la demande des consommateurs… au détriment des saveurs !

Heureusement, il existe des solutions pour retrouver les variétés d’antan :

  • Dans les marchés : chez les maraîchers bios et/ou qui ont choisi de privilégier la qualité à la quantité (si, si, ça existe 🙂 )
  • Dans les boutiques diététiques
  • Chez les jardiniers locaux, qui développent la vente directe aux consommateurs
  • Dans les grandes surfaces qui essaient de promouvoir les légumes « moches »
  • Dans nos jardins, pour ceux qui ont la chance d’en avoir un… mais il est tout à fait possible de cultiver quelques variétés peu encombrantes dans des jardinières, sur les balcons

Mais on se pose parfois la question : est-il préférable de les consommer crues, ou cuites ?

Les deux, mon capitaine !

 

Deux raisons de les consommer crues

Pour préserver 

1) Leurs vitamines : les tomates offrent de la vitamine C, qui est sensible à la chaleur (on peut détruire jusqu’à 95 % de cette vitamine avec la cuisson)

2) Leur aspect : la cuisson ramollit les tomates… donc est inutile si on veut garder le plaisir du croquant, et un joli visuel dans l’assiette

Conseils pour profiter au mieux de la vitamine C des tomates crues

  • Les choisir fraîches, mûres et de saison : la teneur maximale en vitamines sera obtenue avec des tomates cultivées en plein champ
  • Les consommer rapidement après la récolte
  • Ou les conserver le plus possible à l’abri de l’air, de la chaleur et de la lumière
  • Les laver rapidement (sans les laisser tremper) avant de les préparer, car la vitamine C est soluble dans l’eau
  • Boire rapidement un jus de tomate : la vitamine C est aussi dégradée par l’oxygène de l’air

Mais les personnes aux intestins fragiles ont parfois des difficultés à digérer les tomates crues : dans ce cas, il est conseillé d’enlever la peau et les pépins.

 

2 raisons de les consommer cuites

1) Pour bénéficier des bienfaits du lycopène

Les tomates contiennent un caroténoïde antioxydant, appelé lycopène. C’est lui qui donne la belle couleur rouge (à noter que les variétés jaunes et vertes en contiennent moins, forcément ;-)).

Il joue un rôle préventif pour certains cancers, et la protection de notre système cardiovasculaire.

Or il se trouve que l’action du lycopène est optimisée :

  • Quand la tomate est cuite, car contrairement aux vitamines, la cuisson augmente sa biodisponibilité : la chaleur permet la dégradation des parois des cellules, libérant le lycopène
  • Avec de l’huile, qui facilite son assimilation au niveau de l’intestin, car cet antioxydant est liposoluble (soluble dans le gras)

 

2) Parce que des tomates, il n’y en a pas toute l’année

Il est vrai qu’on trouve des tomates de janvier à décembre… dans les grandes surfaces.

Et pourtant, la pleine saison débute fin mai ou début juin, pour se terminer en octobre.

Donc pour être sûr d’avoir un fruit/légume avec des teneurs garanties en vitamines et sels minéraux… et en saveurs… et locales… il vaut mieux privilégier cette période.

Le reste du temps, on consomme des tomates cuites : en conserves, en bocaux, en sauces, en coulis, etc… pour profiter du fameux lycopène.

Et l’idéal, quand c’est possible, c’est d’alterner les tomates crues et cuites, pour bénéficier de tous ses bienfaits !

Et toi ? Comment préfères-tu les tomates ? Quelle est ta recette favorite ?

 

Reçois gratuitement les 10 plus grosses erreurs à ne pas commettre pour manger sainement
+ la fiche synthétique des 6 étapes pour bien débuter une alimentation sans gluten + une délicieuse recette de pain sans gluten
  •  
    11
    Partages
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •