Comment manger sans gluten en Irlande… et ramener dans ses bagages une recette de gâteau pour le tea time

 

L’Irlande n’est pas le pays de la gastronomie !

Comme nous l’a expliqué la guide locale : les Irlandais se mettent à table par nécessité… pas pour se régaler.

Et nous avons vite constaté que leurs repas sont plutôt « basiques », et surtout peu variés.

Les petits déjeuners sont composés de saucisses, bacon, œufs, accompagnés de haricots en sauce, tomates et champignons cuits… servis avec un pain blanc ou complet (le brown bread), toujours avec du beurre, systématiquement présent sur la table.

Le tout avec un café très allongé, ou un thé noir très « costaud », proposés avec du lait !

Le déjeuner est très frugal : les Irlandais grignotent, plus qu’ils ne mangent, un sandwich ou un en-cas « sur le pouce ».

C’est sans doute pour cela qu’ils dinent très tôt, à partir de 17 ou 18 h.

Le dîner est plus copieux, mais toujours basé sur les mêmes plats :

  • De la soupe de légumes : c’est une entrée incontournable, même en été… parfois remplacée par de la salade
  • Du poisson cuit à la vapeur ou frit : c’est le pays du saumon, en particulier… ou du « fish and chips » (poisson enrobé de pâte et frit)
  • Des fruits de mer : huîtres, crabes, crevettes
  • Du ragoût de bœuf ou de mouton (c’est aussi le pays des moutons), souvent avec une sauce à la bière ou au whisky (c’est aussi le pays de la bière et du whisky)
  • Parfois des filets de poulet, ou du boudin

Toujours accompagnés de :

  • Pommes de terre sous toutes leurs formes (en purée, bouillies, en frites), qui remplacent le pain : on mange peu de pain en Irlande (mais toujours accompagné de beurre), et les patates sont vraiment la base de l’alimentation…

A tel point qu’une épidémie de mildiou, au milieu du 19ème siècle, a été une des principales causes de ce qu’ils appellent la Grande Famine, surtout dans l’ouest de l’Irlande.

Celle-ci a duré 7 ans, et a provoqué des centaines de milliers de morts, ainsi qu’un exode massif vers les États-Unis.

  • Quelques légumes : carotte, chou-fleur, chou vert et brocolis, navet et panais

Le repas se termine avec du thé ou du café… rarement un dessert.

Mais les Irlandais sont aussi très adeptes de l’Afternoon tea (thé de l’après-midi) : une boisson chaude, accompagnée de sandwiches et pâtisseries variées, comme des scones (sorte de brioche à la crème), cheesecakes, cupcakes, muffins… et le fameux gâteau à l’orange, à découvrir un peu plus loin^^.

 

Revenons maintenant à notre problématique de départ : peut-on manger sans gluten en Irlande ?

 

Eh bien oui ! C’est facile !

 

Pourquoi ?

D’abord parce que la plupart des plats sont naturellement sans gluten : les poissons et fruits de mer, les légumes et les pommes de terre, les salades (en enlevant les croûtons) et les soupes…

 

Attention 

  • Les sauces des ragoûts sont souvent liées avec de la farine, et réalisées avec de la bière et du whisky, qui sont interdits dans un régime sans gluten
  • Les poissons et volailles sont généralement accompagnés d’une sauce blanche épaissie avec de la farine => on peut demander sans sauce

 

Mais surtout car les Irlandais sont très au fait du « sans gluten » : le « gluten free » est admis, connu et respecté !

Pour preuve quelques clichés pris sur place…

Les allergènes sont systématiquement annoncés, avec des numéros, dans les établissements de restauration (restaurants, pâtisseries, bistrots, hôtels, etc…) : pour chaque plat à la carte, ou chaque préparation culinaire à la vente, les allergènes présents sont signalés.

Et le « gluten free options available » (options sans gluten disponibles) est souvent annoncé.

gluten free options available

J’ai même repéré ce « menu cœliaque disponible », clairement affiché sur un grand panneau à l’entrée d’un restaurant !

celiac menu

On ne plaisante pas avec les allergies et les intolérances en Irlande !

Par contre, toutes les pâtisseries sont réalisées avec de la farine de blé… enfin presque toutes !

J’ai déniché un gâteau à l’orange délicieux, et complètement gluten free !

Et même dairy free (sans produits laitiers) !

Bien sûr, j’ai cherché la recette… aussitôt testée à la maison

J’ai juste

  • diminué de moitié la quantité de sucre, que je trouvais trop importante : le résultat est tout aussi moelleux et délicieux…
  • remplacé la levure par du bicarbonate

 

Gâteau irlandais à l’orange

irlande sans gluten

Ingrédients pour un gâteau 6/8 parts

  • 2 oranges bio
  • 3 œufs
  • 100 g de sucre blond
  • 250 g de poudre d’amande
  • 1 cuillère à café de bicarbonate + citron pour activer

Préparation

  • Bien laver les oranges (sans les éplucher)
  • Les recouvrir d’eau bouillante : poursuivre l’ébullition à feu doux pendant 1 heure
  • Changer l’eau : continuer l’ébullition encore pendant 1 heure
  • Égoutter les oranges, enlever les pépins si nécessaire, et les mixer grossièrement
  • Fouetter les œufs avec le sucre, jusqu’à obtenir un mélange mousseux
  • Incorporer la poudre d’amande et la purée d’oranges
  • Déposer le bicarbonate sur le mélange, et l’arroser de jus de citron : quand la mousse s’est formée, mélanger de nouveau
  • Verser la pâte dans un moule rond graissé, ou recouvert de papier cuisson
  • Cuire au four 50 minutes, à 170°C, en surveillant la cuisson

 

La minute devinette

Sais-tu quelle est la sainte la plus vénérée en Irlande ?

Après Saint Patrick, bien évidemment…

C’est… ? ^^

 

Et toi ? Quel voyage sans gluten es-tu prêt(e) à partager ?

 

Reçois gratuitement les 10 plus grosses erreurs à ne pas commettre pour manger sainement
+ la fiche synthétique des 6 étapes pour bien débuter une alimentation sans gluten + une délicieuse recette de pain sans gluten
  •  
    16
    Partages
  • 15
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •