Comment manger sans gluten en Espagne… et ramener dans ses bagages une recette de gâteau traditionnel espagnol

Hola !

Première balade dans les rues de Barcelone : on découvre beaucoup de boutiques vendant des pains et des pâtisseries, variés et appétissants.

Forcément, la curiosité nous pousse à y entrer, et à demander un gâteau « sin gluten ».

Bonne nouvelle : on ne nous regarde pas avec des yeux ahuris, et malgré la barrière de la langue, le vendeur comprend tout à fait ce qu’on lui demande !

Mauvaise nouvelle : on nous annonce qu’il n’y a aucun gâteau sans gluten… et là on se dit « Ah mince ! ça va être compliqué de manger sans gluten en Espagne ? »

La cuisine espagnole est une cuisine de partage : on aime se réunir et manger ensemble des plats conviviaux, comme les paëllas et les tapas. Il n’y a qu’à observer les petits restos qu’on trouve à tous les coins de rue… et les immenses marchés où on peut déguster des produits locaux, sur place, « avec les doigts ».

Bon, c’est bien beau tout ça… mais s’il y a du gluten, comment on fait ?

Je vous rassure, en creusant un peu plus la question, on découvre qu’il est facile de manger sans gluten à Barcelone, hormis les fameuses pâtisseries… enfin pas toutes, car on a fini par en trouver quelques-unes sans gluten, dont la plus célèbre à découvrir plus loin.

 

Revenons donc à notre problématique de départ : peut-on manger sans gluten en Espagne ?

Oui, pour plusieurs raisons !

 

Les Espagnols savent ce qu’est le gluten

Les commerçants, les serveurs, les restaurateurs, etc…  ne sont pas surpris quand on leur pose la question… ils ne répondent pas ce genre d’absurdités, qu’on entend parfois : « il y a du gluten dans les pommes de terre ou le riz… »

Nous avons même rencontré un cuistot qui nous a annoncé fièrement qu’il n’utilisait jamais de farine de blé dans ces plats, mais plutôt de la fécule de maïs : « comme ça, tout le monde peut en manger », a-t-il dit… ça fait rêver !

 

Plusieurs spécialités sont naturellement sans gluten 

  • Les paëllas, à base de riz (on trouve même du riz noir) : j’ai posé la question de l’utilisation de « bouillon-cubes », éventuellement utilisés pour parfumer la préparation => tout est naturel : du riz, des épices, des fruits de mer ou de la viande… même le chorizo est sans gluten

 

  • Les tapas: des olives, de la charcuterie (dont le célèbre jambon ibérique) artisanale (majoritairement sans gluten), des anchois, des omelettes, des tomates, des pommes de terre => tout est servi avec du pain, mais il ne faut pas hésiter à demander du pain sans gluten, car beaucoup d’établissements en fournissent

 

Pour les plaisirs sucrés (avec modération), on trouve des desserts sans gluten

  • Le célèbre touron (à base de miel, sucre, blanc d’œuf, amandes ou cacahuètes) affiche fièrement « sin gluten » sur les emballages

 

  • Le panellet (qui signifie « petit pain ») catalan (voir la recette)

 

  • Les pommes à la cannelle cuites au four

 

  • Des glaces sans gluten (voire sans lactose)

 

  • Des fruits

 

  • Un gâteau au chocolat annoncé également clairement « sin gluten »

 

la recette de gâteau espagnol

 

On trouve des restaurants adaptés

  • Des établissements proposant des menus végétariens, végétaliens ou vegans : avec des plats naturellement, ou volontairement sans gluten… par exemple des tartes avec une base de poudre d’amande et de graines de chia

 

  • Des fastfoods : même si je l’accorde, ce n’est pas forcément la référence en matière d’alimentation, on y propose des hamburgers sans gluten

 

  • De nombreux restaurants qui affichent clairement les allergènes, ce qui permet de choisir les plats sans risque d’erreur, avec un système de codes très pratiques

 

les allergènes

  • Des établissements avec des cartes « gluten free », voire complètement « sin gluten »
  • On a même déniché une pizzeria proposant toutes les pizzas et les pâtes en version sans gluten (comme en Italie), avec un label certifié « sin gluten »

 

On mange beaucoup de végétaux en Espagne

Il suffit pour s’en convaincre de se balader dans les quartiers populaires : on y trouve de petites échoppes réservées exclusivement à la vente de fruits et légumes de toutes sortes. C’est coloré, appétissant, et souvent très local.

 

On peut faire des courses sans gluten

Dans les supermarchés, les produits « gluten free » ne sont pas présentés dans des rayons spécifiques, et côtoient les autres produits.

 

 

La recette sans gluten espagnole

 

Comme d’habitude, ma curiosité culinaire m’a poussée à dénicher la recette du délicieux biscuit catalan : le panellet.

 

panellet

Ce gâteau est traditionnellement préparé pour la Toussaint : l’histoire raconte qu’il était destiné à donner des forces aux sonneurs de cloches des églises, en action pendant toute la nuit de cette fête religieuse.

Il est « croquant-gourmand » :

  • Croquant grâce à l’enrobage de pignons de pin
  • Gourmand grâce à sa texture moelleuse et fondante à l’intérieur

Je l’ai juste adaptée pour 2 raisons

  • Pour que les biscuits soient moins riches en sucre : nous n’avons pas besoin d’autant d’énergie que les sonneurs de cloche
  • Pour qu’on puisse remplacer les pignons de pin, très onéreux, par d’autres oléagineux ou graines

 

Ingrédients pour une vingtaine de boules

  • 140 g de pomme de terre (environ 4 petites)
  • 160 g d’amandes entières
  • 60 g de sucre
  • 1 citron bio
  • 1 jaune d’œuf
  • 100 g de pignons de pin : que l’on peut remplacer ou compléter par des arachides ou des amandes concassées, des graines de tournesol ou de sésame
  • Éventuellement, un jaune d’œuf pour dorer

Préparation

  • Éplucher et faire cuire les pommes de terre => les écraser ensuite à la fourchette
  • Râper le zeste de la moitié du citron (ou entier si vous aimez le goût très citronné)
  • Mixer les amandes entières, jusqu’à obtenir une poudre fine et un peu collante
  • Incorporer les pommes de terre écrasées, le zeste de citron,  et le jaune d’œuf => jusqu’à obtenir une pâte collante et homogène
  • Prélever des petites quantités de pâte, et former des boules de la taille d’une noix environ
  • Les rouler dans les pignons de pin (ou autres ingrédients choisis) : ils vont se coller et s’incruster dans les boules
  • Les disposer sur une plaque à four, recouverte de papier cuisson
  • Pour obtenir des panellets plus colorés : les badigeonner de jaune d’œuf battu, avec un pinceau
  • Cuire 25 minutes à 180°C, en surveillant la cuisson (la coloration)

Buen provecho ! Bon apetit ! Bon appétit !

 

Reçois gratuitement les 10 plus grosses erreurs à ne pas commettre pour manger sainement
+ la fiche synthétique des 6 étapes pour bien débuter une alimentation sans gluten + une délicieuse recette de pain sans gluten
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •